RÉVÉLATIONS
Entretien et rénovation de toiture

⚠️ LE RAPPORT QUI DÉRANGE ⚠️

13 Secrets de Couvreur que Vous Devez Impérativement Connaître Si Vous Êtes Propriétaire d'une Maison

... et vous éviter de perdre 58 310€
comme les époux B. (voir point n°6)

AVANT PROPOS

Pourquoi ce guide ?

La toiture touche un élément central dans votre vie : votre maison

Et je dirais même plus...

Votre santé, votre sécurité, celle de vos biens et de votre famille !

Avec ce guide, je souhaite vous transmettre les bases de notre métier.

En partageant nos connaissances et notre savoir-faire.

À la fois d'un point de vue technique, mais aussi juridique.

Tout en restant simple et accessible.

Pour qu'à la fin vous puissiez :

  • Établir un diagnostic
    et déterminer de manière autonome l'état de votre toit
  • Évaluer les actions à mener
    et définir si il est nécessaire ou non de faire appel à un professionnel
  • Décrire votre diagnostic
    en utilisant les termes appropriés
  • Comprendre votre couverture d'assurance
    d'un point de vue juridique
  • Déterminer si le prix d'un devis est bon
    sans avoir à faire 15 devis comparatifs (et souvent incomparables d'ailleurs)

mais aussi...

  • Vous éviter les catastrophes

Comme dans tous métiers, certains artisans sont moins compétents honnêtes que d’autres

Il suffit de faire une recherche sur internet pour s’en rendre compte

Ils sont rares, mais nuisent à l’ensemble de la profession

L'objectif est de vous donner les outils pour faire la différence et les détecter

Cédric CAILLAUD

Fondateur de CP&AH
Centre de Prévention & d'Amélioration de l'Habitat

Sommaire

LEXIQUE
DIAGNOSTIC
ENTRETIEN
ASSURANCE
DEVIS
LEXIQUE

Parler le même language pour prendre les bonnes décisions (1/2)

L'ignorance coûte plus cher que l'éducation – Derek Bok

Vous envisagez des travaux en couverture et zinguerie ?

Un conseil : soyez vigilants.

Comment ?

En maîtrisant un minimum le domaine.

Pourquoi ? Pour garder le contrôle.

Car certains artisans peuvent être un peu... comment dire... opportunistes

Et vous balader avec du jargon technique comme "faîtage, noue, solin"...

Alors qu'en connaissant ces termes :

  • Vous démêlez le vrai du faux dans leur discours.
  • Vous lisez un devis sans vous gratter la tête.
  • Vous sentez si on tente de vous embobiner.

Alors, avant d'aller plus loin dans vos travaux, vous devriez prendre le temps de vous documenter

Et bonne nouvelle, j'ai fait ce travaille pour vous 😉

C'est un petit investissement en temps qui peut vous sauver bien des tracas !

COUVERTURE

La couverture désigne les matériaux qui recouvrent la charpente et assurent l'étanchéité et la protection de la maison contre les intempéries (pluie, neige, vent, etc.). La couverture peut être faite de divers matériaux : tuiles, ardoises, métal, bois, chaume, membrane (sur toit plat) ou végétale.

ZINGUERIE

Elle fait parti de la couverture, mais concerne spécifiquement la réalisation des éléments en métal destinés à évacuer les eaux de pluie et assurer l'étanchéité et le raccordement entre les différentes parties d'un toit. Le terme "zinguerie" vient du fait que le zinc est le matériau le plus couramment utilisé pour ces travaux (bien que d'autres métaux comme le cuivre ou l'acier galvanisé puissent également être employés).

Parce qu'au delà de son utilité, un toit peut aussi être sublime,

Comme ici (un exemple parmis tant d'autres...) grâce à l'utilisation de tuiles émaillées :
Je ne sais pas ce que vous en pensez, moi j'adore

Mais retournons à plus concret avec la suite du lexique...
1
LEXIQUE

Parler le même language pour ne pas se faire arnaquer (2/2)

Le FAÎTAGE

Ligne la plus haute de la toiture, où deux pans se rejoignent.

Un ARÊTIER

Ligne formée par l'intersection de deux versants de toiture qui s'opposent (l'eau s'en éloigne).

Une RIVE

bord latéral du toit.

Une NOUE

Ligne formée par l'intersection de deux versants de toiture qui se font faces (l'eau y afflue).

Un SOLIN

Pièces métalliques ou en matériau imperméable utilisées pour assurer l'étanchéité entre la couverture et les éléments saillants du toit (cheminées, fenêtres de toit, mur, etc).

Une GOUTTIÈRE

Canalisation fixée en bordure de toit pour évacuer les eaux de pluie.

Un CHÉNEAU (rare)

Gouttière encastrée dans la maçonnerie ou fixée sur le bord du toit.

Récapitulatif :

2
DIAGNOSTIC

Ces 2 sources qui causent 90% des problèmes d'infiltrations, d'humidité et de fuites

Les connaître pour savoir ou chercher

Identifier la source d'une fuite

Allons droit au but : pour la plupart des soucis rencontrés avec nos toits, deux éléments majeurs sont souvent en cause, regardez :

1/ D'un côté, on a la couverture.

Elle est super importante, mais parfois, elle nous fait quelques caprices.

Les tuiles peuvent être fissurées, devenir gélives (vous savez, quand elles s'abiment à cause du gel ?) ou encore être déplacées par une grosse bourrasque.

Chacun de ces petits soucis peut ouvrir la porte à des infiltrations.

2/ De l'autre côté, il y a la zinguerie.

Elle regroupe tous ces éléments en métal qui évacuent l'eau de pluie : gouttières, descentes, raccords...

Mais avec le temps et les intempéries, elle peut montrer des signes d'usures, présenter des fissures, voire se déformer.

En gros, 90% des problèmes de toiture viennent soit de la couverture, soit de la zinguerie. Pour le reste, les 10% qui restent, on parle souvent de soucis liés à la charpente comme un affaissement.

Super, et maintenant on fait quoi ?

Un diagnostic, une fois an au minimum

Et idéalement après chaque tempête

Pour pas que votre maison au sec !

Comment ?

Je vous explique dans le point suivant :

3
DIAGNOSTIC

3 astuces simples pour diagnostiquer votre toiture (même si vous n’y connaissez rien)

… et vous éviter 42 738€ de travaux inutiles, comme Hervé

Vous avez 3 manières pour établir un diagnostic :

n°1: Réalisez une inspection visuelle de la surface des tuiles : est-ce qu’elles s’effritent ?

Si oui, elles sont dites “gélives”

C’est à dire qu’elles sont poreuses, et de l’eau s’est infiltré;

Résultat : la nuit, lorsque les températures passent sous 0°, l'eau absorbée par les tuiles va geler.

Ce qui va créer des micro fissures dans la tuile et lui faire perdre son étanchéité

N°2: Retournez quelques tuiles ou inspectez la sous-face des tuiles à partir des combles (si accessible)

Dans l'exemple ci-dessous, hormis la mousse qui mériterait d'être enlevé, rien n'indique que ces tuiles sont en mauvais étant.

Mais en s'arrêtant à un constat visuel on peut penser qu'elles sont encore étanches.

Sauf que...

La face cachée de la tuile est blanchi

Ce qui veut dire que la tuile est déminéralisée

Elle est donc poreuse et de l’eau s’est infiltré...

N°3: Contrôlez visuellement l’ensemble des “joints” : faîtage, solin, noue, arêtier.

Si vous pas d’échelle, utilisez une paire de jumelle.

Si vous observez des fissures, des ouvertures qui pourraient laisser passer l’eau, vous avez probablement la source de vos ennuis.

Comment Hervé aurait pu perdre 43 249€ à cause de ça

Vous savez, dans mon métier, je croise toutes sortes d'histoires.

Laissez-moi vous raconter celle d'Hervé, elle vaut le détour.

Hervé, c'est ce gars super sympa que j'ai rencontré il y a quelques mois.

Tout commence quand il m'appelle, l'air un peu perdu : il venait de recevoir un devis pour refaire entièrement son toit.

Montant de la facture ?

43 249€, rien que ça !

Vous imaginez sa tête ?

Et pourtant, son toit n'avait pas vraiment d'allure de ruine...

Alors, j'ai décidé d'aller jeter un œil.

Après avoir passé un bon moment sur son toit, devinez quoi ?

Ses tuiles étaient en super état !

Pas une infiltration à l'horizon, juste un peu de mousse par-ci par-là.

Du coup, je lui ai proposé une solution bien plus simple (et économique !) : un bon démoussage suivi d'un traitement hydrofuge pour protéger son toit.

Et voilà, le tour était joué !

Pour une fraction du prix initial, Hervé a retrouvé un toit propre et étanche.

C'est pour ça, les amis, qu'il est essentiel de bien se renseigner et de ne pas hésiter à demander un second avis.

On ne sait jamais, vous pourriez éviter des dépenses inutiles et des travaux titanesques ! 😉

4
ENTRETIEN

Prenez 30 minutes pour faire ces gestes simples

Et augmentez de 10 ans la durée de vie de votre toit

À savoir

Une toiture peut durer sans problème 50, 60 voir 100 ans

À condition...

De l’entretenir !

Ce qui vous permettra d’éviter :

  • Le pourrissement prématuré de la charpente
  • L’humidité, les infiltrations, la moisissure et les fuites d’eau dans votre maison
  • D'endommager l’isolation des combles (qui en s’alourdissant peut aller jusqu’à provoquer l’effondrement du plafond)

➡️ Videz régulièrement les chenaux et gouttières

Quand ?

  • À la fin de l'automne, lorsque les feuilles de arbres sont tombées
  • Et après chaque grosse tempête

Car l’accumulation de feuille dans les gouttières et chenaux empêche la bonne évacuation des eaux de pluie

Résultat :

L'eau va s'accumuler au lieu d'être évacuée.

Ce qui va fragiliser l'étanchéité de la toiture.

Et augmenter les risques d'infiltrations.

Comment ?

Cette opération peut se faire simplement l’aide d’une échelle et d’un gant.

Les feuilles sont généralement assez accessibles car elle s'accumulent sur la partie basse de la toiture.

Déjà bravo. 

En faisant ça, vous faites mieux que 93% des propriétaires.

Maintenant allons plus loin avec cette deuxième bonne pratique, à faire qu'une fois tous les 5 ans.
5
ENTRETIEN

Ne faites surtout pas cette erreur classique pour enlever la mousse de votre toit !

Sauf si vous voulez être obligé de refaire entièrement votre toit dans moins de 5 ans

Vous connaissez déjà l'intérêt d'entretenir son toit,

En particulier contre la mousse et le lichen.

D'ou les nombreux avantages d'entretenir régulièrement sa toiture :

  1. Protection contre les mousses et lichens : Cela peut sembler évident, mais les mousses et les lichens aiment vraiment se développer sur les toitures. Non seulement ils peuvent lui donner un aspect négligé, mais ils peuvent aussi retenir l'humidité et favoriser les infiltrations d'eau.

  2. Prévention des dégâts : Les racines des mousses et des lichens peuvent progressivement endommager vos tuiles ou ardoises, les rendant plus vulnérables aux intempéries et réduisant leur durée de vie.

  3. Amélioration de l'écoulement de l'eau : Une toiture propre, sans mousse ni débris, facilite l'écoulement de l'eau, ce qui réduit le risque d'infiltrations ou de dommages dus à l'eau stagnante.

  4. Esthétique : Un toit propre et bien entretenu est toujours plus attrayant. C'est un plus pour la valeur de votre propriété et pour votre fierté de propriétaire !

Mais attention :

l'Erreur fatale

L’erreur à éviter : le nettoyage au Kärcher… 😱🛑🙅‍♂️

C'est comme enlever la peinture d'une voiture pour la nettoyer...

Pourquoi ?

La pression de l'eau est souvent beaucoup trop forte pour les tuiles ou les ardoises.

Le Kärcher érode la surface des tuile.

Donc les rend poreuses.

Elles perdent leur étanchéité ce qui augmente les risques de fissures.

6
ENTRETIEN

Suivez ces 3 étapes pour nettoyer votre toit

Sans l'abimer

Étape n°1 :
Nettoyage à la truelle et à la brosse métallique

Afin d'enlever le gros de la mousse

(Si vraiment vous n'avez pas d'autres options, vous pouvez nettoyer vos tuiles au Kärcher basse pression. Faites un test sur quelques tuiles pour commencer)

Étape n°2 :
Appliquer un produit anti-mousse

Après avoir retiré la mousse et les lichens, vous pouvez appliquer un traitement anti-mousse pour prévenir leur réapparition.

Ces traitements sont généralement disponibles dans les magasins de bricolage ou chez les fournisseurs spécialisés.

Assurez-vous de suivre les instructions du fabricant lors de l'application du produit.

Il en existe 2 types :

  • Traitements basiques : Ils peuvent durer de 1 à 3 ans. Ces traitements sont souvent moins coûteux, mais peuvent nécessiter des applications plus fréquentes.
  • Traitements de qualité professionnelle : Ces traitements ont généralement une durée de vie de 3 à 10 ans. Ils sont conçus pour offrir une protection plus longue, mais coûtent également un peu plus cher.

Étape n°3 :
Appliquez un traitement hydrofuge

Une fois nettoyées, il faut rendre les tuiles imperméables.

Pour ça, vous pouvez utiliser un hydrofuge de toiture.
 
Ces produits permettent de protéger les tuiles contre l'humidité et d'améliorer leur résistance aux intempéries.
 
Encore une fois, il est recommandé de suivre les recommandations du fabricant pour l'application de l'hydrofuge.
⚠️ pensez à prendre toutes les précautions nécessaires pour votre sécurité ou faite appel à un couvreur. Mieux vaut dépenser quelques centaines d’euros plutôt que de laisser son toit se fragiliser et avoir des dizaines de milliers d’euros de travaux dans 2/3 ans ou de le faire soi-même et ou de se blésser…
Votre toit paraît aussi jeune que votre belle mère après son dernier lifting ?

Génial

Maintenant voyons comment le garder dans cet état le plus longtemps possible
7
ENTRETIEN

Bonus secret : la méthode secrète pour que la mousse ne revienne pas

Partagée pour la première fois au grand public (ne dites pas que c'est moi 🤫)

La technique du fil de cuivre

Le "fil de cuivre au faitage" vous connaissez ?

Cette technique permet contrôler la croissance de mousses et de lichens sur les toits, en particulier les toits en ardoise ou en tuile.

Comment ?

L'idée est que lorsque la pluie coule sur le fil de cuivre, elle dissout de minuscules quantités de cuivre, qui sont ensuite réparties sur la toiture.

Ces traces de cuivre ont un effet algicide et fongicide, limitant ainsi la croissance de mousses et lichens.

Incroyable n'est-ce pas ?

Dans tous les cas, ne dites pas que ça vient de moi. Je vais me faire des ennemis 😅

Mais comme rien n'est parfait dans ce monde il y a un inconvénient :

Si vos gouttières sont en zinc ou en aluminium (c'est-à-dire comme 99% des gouttières), il y a un risque de corrosion galvanique en présence de cuivre

Et cela peut accélérer la corrosion de ces dernières

Preuve

Parce que personne n'aime que ça se sache dans le métier...

Vous ne me croyez pas

Regardez les réactions sur ce forum :

Maintenant tout ça c'est bien sur le papier

Mais à faire soi-même ça reste chiant

Et puis c'est risqué

Et que faire si il y a carrément les tuiles à changer ?

Appeler un pro

On va voir comment s'assurer qu'un devis est raisonnable
8
ASSURANCE

Ce cas très fréquent (! mais heureusement facile à corriger)aucune assurance ne vous couvrira

Cette clause méconnue peut ruiner vos chances d’être indemnisé

Il faut le savoir...

En tant que propriétaire, vous avez comme obligation légale d'entretenir votre toit

Entretien que vous pouvez faire vous-même

Ou le faire faire par une entreprise, via un contrat d'entretien par exemple

L'essentiel c'est que ce soit fait car...

La garantie de contrat ne s’applique pas aux dommages résultants du défaut… d’entretien !

C'est précisé ici :

L’annexe II A423-1 (modifié par Arrêté du 19 novembre 2019) stipule au chapitre Clauses-types applicables aux contrats d’assurance de dommage ouvrage :

Exclusions : la garantie de contrat ne s’applique pas aux dommages résultant exclusivement : […] du défaut d’entretien.

Si jamais vous doutez encore C'est à nouveau précisé par la Fédération Française du Batiment : "En effet, l'obligation d'entretien régulier de la couverture et des terrasses ainsi que des ouvrages d'évacuation d'eaux pluviales (tels que les gout­tières, les chéneaux, les tuyaux de descente) figure dans les règlements sanitaires départementaux. Les documents techniques unifiés (DTU) pré­cisent également que la condition de durabilité ne peut être pleinement satisfaite que si les ouvrages sont entretenus et que si leur usage est normal (conforme à leur destination). Cet entretien est à la charge du maître de l'ouvrage, les travaux étant de la compétence des différents corps d'état."
Si vous entretenez régulièrement votre toit, cf. point n°X alors vous pouvez dormir sereinement

En cas de pépin, votre assurance ou celle de votre couvreur prendra en charge les travaux.
9
ASSURANCE

Contrat d'assurance multirisque habitation: LE point à vérifier...

Surtout si vous êtes dans une région exposée aux tempêtes !

Est-ce que votre contrat contient une garantie tempête ?

Je m'explique :

Malgré leur nom, certains contrats d’assurance multirisques habitation assurent seulement une partie des dégâts causés par une défaillance de votre toiture :

La plupart du temps : les dégâts indirects, comme les dégâts des eaux et les infiltrations.

En revanche votre toit n’est pas couvert !

Et oui... Ca veut dire que le coût des travaux pour réparer votre toit sera à votre charge 😖

Par exemple :

Suite à de fortes pluies, de l'eau s'est infiltrée et à endommager le plafond du salon.

Votre assurance va prendre en charge la réparation du plafond, mais c'est à vous de faire intervenir un couvreur pour rénover votre toit

Sauf exceptions...

Il existe 2 cas de figure ou les dommages de votre toit seront pris en charges :

Les 2 exceptions

1️⃣  En cas de catastrophe naturelle (garantie légale obligatoire) si “constatation de l'état de catastrophe naturelle par un arrêté interministériel publié au Journal officiel”

Si la fuite et les dégâts font suite à une tempête classée "catastrophe naturelle" par l'État, alors l'assurance prendra l'intégralité des travaux à sa charge, y compris la réfection du toit.

2️⃣  Si votre contrat contient une garantie tempête (facultative)

Ce type de garantie ajoute : “les effets du vent dû aux tempêtes, ouragans et cyclones. A cette garantie est associée une garantie grêle couvrant le choc de la grêle sur les toitures et le poids de la glace ou de la neige accumulée sur les toitures.”

Pensez à vérifier si votre contrat contient une garantie tempête !

Surtout si vous vivez dans une région exposée à ce type d'évènements climatiques

Surtout si vous vivez dans une région exposée aux vents.

Et si vous avez fait des travaux ?

On va voir ça ensemble...
10
ASSURANCE

Ce cas rare mais à connaître où l’assurance décennale du couvreur, ne vous couvrira pas !

Et comment s'en protéger

L’assurance décennale d’un couvreur ne couvre pas tous les travaux 🤯🤔

Laissez moi vous expliquer :

Lorsque vous faites appel à une entreprise pour des travaux de rénovation, vous êtes considéré comme Maître d’Ouvrage donc responsable du choix de vos choix d’artisans.

Mais aussi... de la validité de leur couverture d'assurance pour les travaux que leur confiez.

Or il existe plusieurs types d'assurances décennale :

  • Couverture
  • Zinguerie
  • Étanchéité
  • Isolation

Assurez vous que l'entreprise qui va réaliser vos travaux dispose bien d'une assurance adaptée.

Car dans le cas contraire, ça peut faire mal, comme pour les époux M et Mme B :

Histoire vraie :

58 310€ de perdu pour les époux B. parce qu'ils n'ont pas vérifiés la couverture de l'assurance décennale de l'entreprise de couverture.

NB : cette histoire réelle est tirée d’un compte rendu de jugement. Je vous mets le lien vers la source ci-dessous

Imaginez…
Des fuites provenant de votre toit endommage votre maison.
Alors que vous avez fait refaire l’étanchéité par une entreprise de couverture il y a 18 mois.
L’entreprise refuse d’intervenir.
Elle a une assurance décennale.
Vous portez l’affaire en justice pour vous faire dédommager.
Sauf que… l’assurance refuse de prendre en charge les dégâts.
Et… la justice lui donne raison.
Boom, vous tombez de votre chaise. KO au sol.
Mais pourquoi ?!
Et bien parce la décennale couvre les travaux de couverture, pas d’étanchéité (comme activité principale).
Or vous aviez un toit terrasse donc l’activité de l’entreprise.
C’est ce qui est arrivé aux époux B.
Coût : 58 310€.

Comment vous protéger :

  • Lorsque vous faites appel à une entreprise pour des travaux de rénovation, vous êtes considéré comme Maître d’Ouvrage donc responsable du choix de vos choix d’artisans. Pensez donc à vérifier qu'ils possèdent bien une assurance pour les travaux qu'ils vont effectuer chez vous. Par exemple : assurez-vous que l’entreprise dispose d’une décennale étanchéité si vous faites refaire l’étanchéité d’un toit terrasse.
Autre action à faire pour vous protéger...
11
ASSURANCE

Quelles sont les garanties légales et la couverture d'assurance après travaux

1 an, 2 ans et 10 ans: quand et comment vous êtes couverts ⛑

➡️ Cas n°2 : Vous avez fait des travaux de toiture il y a moins de 10 ans

les 3 types de garanties INCLUS pour chaque travaux

Ces sont les garanties que votre prestataire doit respecter.

(À condition que les dégâts  soient en lien avec les travaux effectués)

Dans le cas contraire, vous pouvez engager une procédure contre son assurance.

Ici tout va dépendre de la date de réception des travaux :

  • 1 an : Garantie de Parfait Achèvement (GPA)
  • 2 ans : Garantie de Bon Fonctionnement
  • 10 ans : Assurance Décennale

Laissez-moi vous présenter les trois grandes stars des garanties :

  • Garantie de Parfait Achèvement (GPA) – 1 an :

C'est quoi ? : Pendant 1 an après réception des travaux, si vous remarquez le moindre petit défaut ou malfaçon, eh bien, c'est à nous de jouer et de régler le problème. Cette garantie couvre vraiment toutes les imperfections, même les plus minimes.
Pourquoi c'est cool ? : Parce que ça vous donne une belle année pour tester votre nouvelle toiture et vous assurer que tout est au top. Et si ce n'est pas le cas, pas de panique, on s'en occupe !

  • Garantie de Bon Fonctionnement – 2 ans :

C'est quoi ? : Cette garantie, c'est un peu la grande sœur de la GPA. Pendant 2 ans, tous les équipements (comme les VMC, fenêtres de toit, etc.) sont couverts. Si quelque chose ne fonctionne pas comme il faut, on le remplace ou on le répare.
Pourquoi c'est cool ? : Imaginez que votre fenêtre de toit commence à faire des siennes juste après la période de la GPA. Avec cette garantie, vous êtes toujours couverts. On n'abandonne pas le navire si tôt !

  • Assurance Décennale – 10 ans :

C'est quoi ? : La big boss des garanties ! Durant 10 belles années, si votre toiture présente des dommages qui la rendent impropre à son usage ou qui affectent la solidité de l'ouvrage, l'assurance décennale entre en jeu.
Pourquoi c'est cool ? : Dix ans, c'est long, n'est-ce pas? Cela veut dire que vous pouvez dormir tranquille pendant une décennie, sachant que si un gros souci survient, vous n'êtes pas laissés pour compte

Voilà, vous êtes maintenant armés pour plonger dans vos travaux de toiture en toute sérénité.

Et vous savez quoi ?

Chez nous, on tient à nos garanties comme on tient à nos chers outils de couverture.

Alors, si vous avez des questions ou des doutes, n'hésitez pas à nous faire signe. On est là pour vous ! 😊🏠🔨

12
DEVIS

Comment savoir si un devis est complet et son prix honnête ?

(sans devoir faire 15 devis comparatif)

Devis

Attention, je n'ai pas dit "pas cher"

J'ai dit raisonnable

Vous connaissez l'adage :

"Le moins cher est toujours trop cher"

Et

"On paie toujours le moins cher 2 fois"

Alors comment savoir si un devis est complet et à un prix raisonnable

#1 Floutez les parties sensibles (société, noms, adresses, etc)

et

#2 Postez le devis sur un forum pour avoir l'avis d'autres couvreurs

Ils n'ont aucun intérêt à vous mentir

Le mieux est de s'assurer en amont qu'on travaille avec un artisan de qualité

Car les assurances sont compliquées à mettre en oeuvre

Et ne couvrent pas toujours bien

Comme on va le voir juste après
13
DEVIS

Les 3 pratiques commerciales qui veulent dire : FUYEZ !

Sauf si vous aimez jouer avec le feu...

1. l'Éxagération

Vous avez déjà entendu des histoires d'artisans qui font peur avec des discours alarmistes ?

Genre : "Si vous ne rénovez pas maintenant, votre toit va s'effondrer d'ici l'hiver !"

Alors, oui, il est crucial de s'occuper des problèmes de toiture rapidement,

mais pas besoin de dramatiser pour autant.

Quelques trucs à garder en tête :

  • Si l'on vous presse trop, redoublez de vigilance. Les travaux de toiture, c'est sérieux, mais ça ne nécessite pas toujours une intervention d'urgence.
  • Un bon artisan prend le temps d'expliquer, de vous montrer les problèmes et de discuter des solutions.
  • Si un discours vous semble trop alarmiste, n'hésitez pas à demander un second avis. Ça peut vous éviter de dépenser une fortune inutilement.

Bref, la peur n'évite pas le danger, comme on dit.

Alors, faites confiance à votre instinct, informez-vous bien, et choisissez des artisans qui sont là pour vous aider, pas pour vous effrayer.

Prenez soin de votre toit, mais surtout, prenez soin de vous et de votre porte-monnaie ! 😉

2. les Fausses Photos

Certains confrères, pas tous évidemment, peuvent être un poil malhonnêtes.

Ils savent très bien que la plupart d'entre vous ne grimperont pas sur le toit pour vérifier le travail ou l'état initial.

Alors, ils peuvent être tentés de vous montrer des photos qui ne correspondent pas à la réalité, histoire de justifier un tarif plus élevé ou de faire croire que des réparations sont nécessaires.

Quelques astuces pour éviter les ennuis :

  • Demandez toujours des photos avant/après des travaux.
  • Si possible, faites-vous accompagner par une personne de confiance qui s'y connaît un peu.
  • Et surtout, écoutez votre intuition. Si quelque chose vous semble louche, creusez un peu plus.

Entre nous, choisir le bon artisan c'est comme choisir se faire un ami. Il faut du feeling, de la confiance et éviter ceux qui essaient de vous la faire à l'envers. Alors, restez vigilants et faites les bons choix ! 😉

3. l'Argument Bidon

"Signez, vous avez 15 jours pour vous retracter"

Entre nous : ce n'est pas un argument qu'une entreprise devrait mettre en avant pour vous pousser à signer.

Pourquoi ?

C’est mauvais signe.

Car ce délai, c'est un droit légal !

C'est comme une bouée de secours si jamais vous changez d’avis après avoir signé.

Mais ça ne devrait pas être un argument de vente.

Choisissez plutôt votre artisan pour son expertise, la qualité des matériaux qu'il utilise, ses réalisations et les retours de ses clients.

14
VOS QUESTIONS

Comment je peux vous aider ?

Si vous avez encore des questions, je suis disponible pour y répondre
Une question, un devis ?

Mes équipes et moi-même intervenons dans les Landes (40), les Pyrénées-Atlantique (64) et le Gers (32)

Contactez-nous :)
15
Obtenez nos conseils gratuits
Pour réussir vos travaux de toiture ✨